VIROFLAY    l   RESIDENCE LECLERC    l    28 LOGEMENTS

Maître d’ouvrage :

Programme :

Surface :                

Statut : 

SEPRIM

Extension d'un immeuble de bureaux avec transformation en habitation 

2 500 m²

Chantier en cours 

SITUATION

L'opération se situe au 112-114, avenue du Général Leclerc, à Viroflay.

L’environnement est constitué d’un tissu urbain mixte dans lequel se côtoient habitat individuel et collectif, activités, commerces et services.

Immeuble de bureaux s’élevant à R+6 construit à la fin des années 70 implanté en retrait par rapport à l’alignement sur rue.

Dans la marge de recul du bâtiment, les abords sont traités en desserte piétonne et parterres plantés et en voie d’accès au parking, sans clôture à l’alignement

L’ensemble est bâti sur des niveaux de sous-sol, comportant des locaux techniques et des réserves et d’un parc de stationnement de grande capacité complété de places en surface à l’arrière des bâtiments.

PLAN MASSE

PRESENTATION

Le programme consiste en l’extension du bâtiment jusqu’à l’alignement sur rue et sa transformation en immeuble d’habitation collectif.

Le projet comprend 28 logements

Les commerces existants sont agrandis

Il est conçu de manière à créer un front bâti continu et tient compte de la volonté de la ville de requalifier cette portion de l’avenue du Général Leclerc.

L’extension comporte 5 étages sur rez-de-chaussée, dont 4 à l’alignement, avec un 5ème étage en retrait introduisant le volume ancien conservé.

COMPOSITION

La composition volumétrique du projet s’attache à créer une transition douce entre le bâtiment situé à sa droite (R+6) et le bâtiment voisin, à gauche (R+1).

Le projet se décompose en deux volumes clairement identifiables favorisant la transition entre le projet et l’existant, le premier corps en R+4 fait de vides et de pleins, au premier plan, introduit le second, en arrière, plus fermé.

Ainsi la façade exposée plein Sud est-elle protégée par un jeu de trumeaux disposés de manière apparemment aléatoire qui assurent dans le même temps une ouverture sur la ville et une transparence sur le bâti existant conservé

Le concept de façade exprime l’idée que le bâtiment est constitué d’un cœur brut en bois revêtu d’une vêture maçonnée venant le protéger.

MATERIAUX

Les constructions sont élevées sur fondations par micro-pieux et structure générale en béton armé.

Les loggias reçoivent une vêture en bois.

La façade sur avenue est constituée d’éléments en béton matricé teinté dans la masse

Les garde-corps en serrurerie sont réalisés en barreaudage métallique laqué gris anthracite disposés en oblique

Les striures fines et discrètes de la matrice dialoguent avec les obliques des gardes corps

Les menuiseries extérieures sont en bois.   

ETAGE COURANT

5ème ETAGE

6ème ETAGE

© 2018 par atelier JP Mallet architecture